Actualités réseau Innocherche
13 janv. 2016

Compte rendu CES 2016

Retour du CES 2016, du 6 au 9 janvier à Las Vegas

Impressions CES Las Vegas 2016

En bref :

  • Passages des gadgets … aux usages avec les perdants et les gagnants.
  • Pas d’effet waouh sur de nouvelles technologies cette année mais des usages qui fleurissent partout

Le cru 2016 du CES qui vient d’avoir lieu à Las VEGAS montre une maturation rapide de ce qui avait été vu les années précédentes: Pas d’effet Waouh sur une nouvelle technologie qui viendrait nous surprendre mais de la maturation de concepts qui parfois arrivent plus rapidement que prévu… comme la ou les quasi « driverless cars ».

Ceci pose toujours la question de l'usage: comment faire la transformation de la techno à l’usage et surtout comment voir, parmi les innovations technologiques conçues pour le loisir, celles qui seront rapidement adoptées pour des usages industriels ou de services ?

En termes de technologie, on assiste à une banalisation rapide des techniques d’immersion dans le monde digital avec la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) ... au-dessus desquelles chacun va mettre des softwares intelligents.  

Le coût d'entrée dans ce monde est minime et la meilleure illustration en est l’offre pléthorique de lunettes de réalité augmentée depuis le réceptacle en carton pour Smartphones de Google en passant par les lunettes pour téléphone Samsung jusqu’au haut de gamme Oculus. Il ne reste plus qu'à ajouter un casque avec son en 3D - qui capte le son de l'endroit vers lequel vous regardez - et des ressorts intelligents sur votre canapé pour vous faire une expérience bluffante de montagne russe ou de surf comme sur le stand Samsung.

Tout ceci est maintenant accessible et va pénétrer notre monde très rapidement avec, comme d'habitude, l’adoption par le domaine du jeu. On passe du divertissement au partage d’expérience.

Les entreprises doivent maintenant imaginer ce qu'ils pourront faire de cette techno grand public en y mettant le bon SW.

 

Primauté du contenu :

Démonstration impressionnante de puissance de Netflix. Si vous trouviez que l’influence d’Hollywood était trop forte ces 50 dernières années, vous n’aviez encore rien vu. Voilà comment l’histoire s’est écrite

  1. Je lance un service de streaming avec un catalogue existant et je reverse 50 à 70% des revenus aux ayant-droit
  2. Je teste ma propre série avec House of Cards et j’invente le vidéo Bulging ou les fans avalent 10 épisodes un 1 WE
  3. Je me lance dans des productions en 4K pour achever définitivement les majors, qui ne pourront pas se payer les tuyaux pour un tel saut technologique
  4. La roue du succès tourne et avec les 10$/mois de mes 70 Millions d’abonnés je me paye les vedettes les plus chers pour attirer encore plus de monde … illustrant ainsi le fameux corolaire revisité par InnoCherche : dans un monde 100% digital, « winner takes all »
  5. Je lance dans presque tous les pays du monde

Le seul acteur capable de challenger cette domination mondiale est YouTube. Son patron des contenus, qui est un ancien de Netflix, lance son offre de streaming en faisant valoir que lui a le plus de contenu au monde … et qui va aussi se lancer dans la création originale. Il annonce aussi cette nouvelle ère du partage d’expérience avec des contenu filmé en 360° et qui seront regardés en VR.

Le Président de Comcast NBC/Universal, Steve BURKE, lui ne semble rien remarqué en estimant que la compétition a toujours était là, … et qu’ils font encore de la croissance … sans s’apercevoir que les jeunes ne veulent plus du tout de cet ancien modèle de TV linéaire à heure fixe.

 

Hacking des usages :

Pour un réseau qui, comme le nôtre, s'est fixé comme mission de regarder la transposition des usages d'un écosystème vers un autre marché, cette grande kermesse de la technologie est un régal d'exemples croquants de Hacking (détournement) d’usages:

  • La sonnette électrique qui incorpore une caméra pour envoyer sur le smartphone qui sonne à la porte –et qui est détournée de son usage prévu par les enfants, qui n’ont pas encore de Smartphone, pour parler à leurs parents qu’ils soient dans la maison ou n’importe où.
  • La batterie du détecteur de fumée qui sert aussi à envoyer un message sur votre Smartphone plutôt que de laisser l’alarme hurler alors qu'il n'y a personne à la maison
  • L'ordinateur ou le serveur qui devient, grâce à QUARNOT, votre chauffage domestique pour une puissance garantie de 500 Watts
  • Le Segway, qui n'arrivait pas à percer depuis 10 ans, et qui se trouve une nouvelle vocation hybride de transporteur de personnes physiques puis de robot sur roulettes
  • Le coussin pour personne âgée qui devient une télécommande intuitive pour la télévision et la commande de tous les services annexes
  • Ou encore plus simple le bouton poussoir télécommandée par votre Smartphone qui peut pousser sur n'importe quel interrupteur sans avoir à refaire votre installation.
  • Le capteur d'haleine qui vous dit après un souffle si vous êtes capable de digérer les graisses que vous avez mangées ou s'il faut changer de régime … Et qui pourra être utilisé pour de nombreuses autres applications
  • Et pléthore de petits objets malins qui viennent se mettre sur les douilles des lampes - qui n'avaient pas été conçues pour ça - mais utilisent l’énergie produite pour fonctionner

 

Comprendre la révolution du marketing

Une belle image qui explique bien l’inversion du marketing que nous sommes en train de vivre et qui chamboule tous les repères du responsable marketing.

  • Au siècle dernier le marketing été beaucoup plus simple puisqu'il s'agissait de s’adresser aux foules avec un message très simple expliquant ce que vous offrez et finissant par un appel au passage à l’acte. “ Coca-Cola soif d'aujourd'hui” … Et comme vous aviez vu 10 fois ce message chaque jour vous finissiez bien par en commander un !
  • Aujourd'hui c’est différent : dans notre monde plein de capteurs et de Big data, “je me laisse observer par mes tiers de confiance et ce sont eux qui doivent passer à l'acte en me faisant la bonne suggestion au bon moment. Et attention :  je suis sans pitié pour les gêneurs qui me feront des suggestions non-opportunes avec pour conséquence un Opt-out immédiat”

 

 

Comprendre la vitesse de changement des business modèles

Comme d'habitude les paris les plus risqués sont faits pour déminer le terrain. Bien sûr il y aura quelques retraits limités, comme avec Uber qui se retire de certaines villes en Allemagne ou Uberpop en France, mais le front avance constamment, preuves à l’appui :

  • Tesla et sa voiture semi autonome qui roule à 130km/h depuis deux mois en Californie alors que vous dormez au volant … et ceci sur des modèles déjà mis en service sur lesquels on a juste “upgrader” le software. (Fin de l’obsolescence programmée)
  • BeWell, plate-forme française, qui, avec 10 objets connectés et un moteur intelligent commence à faire du pré diagnostic médical pour patients

On voit aussi des changements rapides de business modèles comme le fabricant de portails rayons X pour inspection de containers maritimes, SMITH, qui passe du métier de fabricant de HardWare à celui d’expert SWBig data capable de prédire quels sont les 2 % de containers ISO qu'il faut fouiller.

En conclusion, et plus que jamais, il faut se rappeler la finalité d’usage et comment, en toute simplicité, offrir une aide efficace à quelqu'un qui ne sera pas un “early adopteur” mais qui grâce à l’effet waouh de votre offre acceptera de placer l’icône de votre nouvelle appli dans le coin en bas à droite de son Smartphone immédiatement disponible sous son pouce.

Pour arriver à ce niveau de simplicité extrême, il faudra beaucoup de capteurs, de communication facile (Sami, Allseen/AllJoyn) et d'intelligence pour ne pas prendre le risque de se faire repousser par un tout aussi simple Opt-Out.

Tout est prêt, tout est réuni, il suffit de s'y mettre avec une logique d'itération et d'observation des usages dans un mode "Fail Fast".

 

Bertrand PETIT
... 
avec les feedbacks des 15 dirigeants emmenés dans ce voyage de veille

 

Récemment
YSEOP : un des finalistes du Challenge Hacktion InnoChercheL’intelligence artificielle pour le CRM. Yseop automatise les tâches administratives des commerciaux ! POURQUOI LE CHALLENGE " Parce qu’Innocherche...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
TT Management du futur : Manager sans Managers ?0- RappelsLe think-tank « Management du futur » se penche sur les changements en cours...Lire la suite
Pourquoi et comment devenir ambassadeur ?Innocherche met en place un projet digital avec Social Dynamite* pour diffuser notre synthèse de veille innovation...Lire la suite
HUMAN RESPONSIVE : un des finalistes du Challenge Hacktion InnoChercheHuman Responsive® est la première plateforme pour VISUALISER EN TEMPS REEL LES ACTIONS WEBMARKETING DE...Lire la suite