Actualités réseau Innocherche
30 oct. 2015

ORGANISATION RESPONSABILI-SANTE : petits pas ou Big Bang ?

Restitution du Think Tank Management du Futur lors de la soirée Collège Entreprises InnoCherche du 06 octobre par Michèle Flasaquier et Arnaud Winther

> Cela fait des mois que nous poursuivons nos travaux dans le Think Tank Management du Futur à la recherche de ce que sera le management du futur et comment vous guider vers ce Grâle.

> Nous préférons vous prévenir tout de suite :

Si vous attendez des méthodes, des recettes ou une modélisation…
… Vous allez être déçus !

 

En effet, le premier enseignement que nous tirons, c’est qu’il n’y a ni méthode, ni recette

 

I. Nous n’avons plus besoin de vous détailler le constat actuel :

L’environnement des entreprises est en perpétuelle évolution… TOUT CHANGE

  • Les référents d’hier ne sont plus ceux d’aujourd’hui 
  • Les GAFA ont détrôné les géants de la deuxième révolution industrielle
  • On parle de nouvelles révolutions avec les drones, les robots, l’impression 3D, les objets connectés, l’intelligence artificielle, la « subscription »économie...
  • Sans compter les fameuses générations Y et bientôt les Z qui viennent chambouler l’ordre établi par leurs ainés !!!

La disruption digitale est partout !

> Les organisations ressentent de plus en plus le besoin d’être agiles, de pouvoir s’adapter à leur environnement aussi rapidement que leur environnement évolue, de pouvoir attirer et conserver les talents…

 

Force est de constater que le modèle traditionnel des entreprises, avec des structures hiérarchiques pyramidales, des processus linéaires régis par toujours plus de procédures et de contrôle, sclérose et déresponsabilise. Il est obsolète !

De plus, plus aucune entreprise, secteur d’activité ne peut se sentir à l’abri…

> Les paquebots se font attaquer par des canoés…
Comment les paquebots doivent-ils se transformer pour virer aussi rapidement et prendre la vague au bon moment ?

 

II. Nous avons évoqué lors des précédentes restitutions les pistes théoriques du management de demain.

# L’Entreprise Libérée d’Isaac GETZ où le Sens est central (le Why de Simon Sinec) et le management se met au service de ses collaborateurs (le Management As A Service) pour qu’ils puissent prendre toute décision qu’ils jugent utile pour l’entreprise sans en référer à qui que ce soit.

# Les 5 paradigmes organisationnels de Frédéric Laloux dans ReinventigOrganizations et le Lean Startupd’Eric Ries.

On nous parle beaucoup de comportement, de savoir-être…
On nous dit ce qu’il ne faut plus faire…

Et tous insistent : à chacun de trouver sa voie, sa propre méthode…

 

III. Nous sommes donc allés explorer ces entreprises qui se sont ou sont en train de se transformer...

Nous allons parler ici d’Organisations Responsabilisantes pour sortir du débat Entreprise Libérée ou non.
Certaines le sont depuis près de 70 ans d’autres expérimentent le chemin.

Elles sont souvent synonymes d’innovation et de performance dans leur secteur et deviennent de plus en plus des modèles…
La CONFIANCE et le CLIENT SONT AU CENTRE DE TOUT : FAIL FAST ET USER EXPERIENCE ne sont plus l’apanage des startups.

Goreest connu pour le Gore-Tex mais moins pour être le leader des cordes de guitare, des câbles de frein de vélo ou encore des greffons vasculaires…

Le slogan de Gore est “Make money and Have Fun”, ils n’ont pas de salariés mais des associés, chaque associé a un sponsor interne pour mener des projets, l’erreur n’étant pas un droit mais un devoir…

Harley-Davidson s’est relancé en écoutant ses clients et en réinventant ses motos. Il est aujourd’hui un des constructeurs de moto les plus rentables !

Michelin met en place l’organisation lui permettant de passer de manufacturier à prestataire de service : il vend un usage plus un train de pneu !!! L’innovation est donc centrale pour lui…

SEW usocome est cité en exemple pour sa dernière usine en Alsace : l’industrie 4.0 co-construite par les employés… Il a traversé la crise de 2008 de manière exemplaire en évitant le chômage technique.

Autant d’exemples qui inspirent des multinationales comme Vallourec ou encore Mondelez.

> Un premier constat pour répondre à l’éternelle question : Comment procéder ?

Hormis insister sur le fait qu’il y a autant de chemins que d’entreprises qui sont dans un fonctionnement d’organisation reponsabilisante, nous pouvons constater que certaines naissent ainsi, d’autre se transforment de manière progressive par l’expérimentation (essai-erreur-réajustement) et les tests, puis certaines font une transformation brutale.

Celles qui sont reponsabilisantes de manière native ont un leader fondateur animé d’un grande conviction.
Celles qui font une transformation progressive ont souvent un leader visionnaire avec une vision moyen long terme et ne souhaitant pas créer de trop grand traumatisme.
Les entreprises ayant entrepris une transformation brutale l’ont, le plus souvent, fait pour une question de survie à court terme.

 

IV. Si la méthode diffère toujours, il existe des constantes dans ces Organisations Responsabilisantes

> Parmi les constantes :

MOINS de CONTROLE (on passe du contrôle à l’AUTO-CONTROLE)
MOINS de HIERARCHIE (on passe du manager hiérarque au manager « coach »)
MOINS de PROCEDURES (le temps de les formaliser elles sont obsolètes)

PLUS de RESPONSABILISATION et d’AUTONOMIE
PLUS de PARTAGE du POUVOIR
PLUS de TRANSPARENCE (le savoir n’est plus synonyme de pouvoir !)

> La démarche part toujours du Dirigeant et nécessite du COURAGE de sa part pour accepter de lâcher du CONTROLE

  • L’Organisation Responsabilisante part systématiquement d’une Vision partagée par tous, déclinée en Missions clairement définies avec des Valeurs non négociables
  • Une constante également est la taille des « cellules » de travail : Unité Autonome de Production, Mini Usines, Intra entreprises, Autonomussquad,… de 20 à une quarantaine de personnes privilégiant un « leader naturel » coopté par ses pairs.

> Mais ils sont tous unanimes :

Maintenir ces organisations est un combat de chaque instant, plus rien n’est figé, les organisations deviennent des êtres vivant poly-cellulaires adaptables et réactifs mais la tentation de la facilité de la reprise du contrôle est partout.
Le contrôle met dans une illusion de sécurité et rassure faussement… Avant de faire confiance aux autres, il faut savoir se faire confiance et c’est souvent le plus compliqué !!!

CONCLUSION :

Ni méthode, Ni recette…
Le Think Tank Management du Futur va poursuivre ses travaux dans les prochains mois en allant observer de plus près les changements entrepris pour mener à bien ces transformations.

Comment ils s’y sont pris et pourquoi, quelles difficultés, écueils…

Quels sont les Retours sur Expériences qui peuvent éclairer ceux qui souhaitent se lancer ?

 

Michèle Flasaquier et Arnaud Winther, animateurs du Think Tank Management du Futur InnoCherche - Découvrez notre magazine de veille curative Think Tank Management du Futur

 

 

Récemment
YSEOP : un des finalistes du Challenge Hacktion InnoChercheL’intelligence artificielle pour le CRM. Yseop automatise les tâches administratives des commerciaux ! POURQUOI LE CHALLENGE " Parce qu’Innocherche...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Libération de l'entrepriseAujourd’hui, 80% de nos organisations, publiques et privées, sont basées sur un modèle hiérarchique fort. ...Lire la suite
Compte rendu de la première réunion du Collège Entreprise InnoCherche_Avril 2014Nous étions plus de 40 à nous retrouver au cours de ce dîner où nous...Lire la suite
TT Management du futur : Manager sans Managers ?0- RappelsLe think-tank « Management du futur » se penche sur les changements en cours...Lire la suite