Actualités réseau Innocherche
25 févr. 2016

Qui sera le WeChat français?

De l'application de messagerie à la plateforme Multi-usage, reine des transactions financières.

Avant de répondre à cette première question, il est important d’expliquer ce qu’est le phénomène WeChat en Chine et en Asie. En l’espace de 5 ans, cette application qui à l’origine n’était qu’une vulgaire copie de WhatsApp est devenue l’appli sur laquelle parmi les 1.1 milliards de comptes, 570 millions de chinois passent  chaque jour  plus de 40’ (soit 70% de leur temps internet).

C’est sur cette application que tout le monde vous contacte, aussi bien professionnellement que personnellement et de laquelle vous ne sortez même plus pour faire vos courses où vos réservations. Le succès est tel que celui-ci vient rendre crédible la formule de Facebook se déclarant toujours “un géant aux pieds d’argile”. WeChat doit susciter pas mal de questions chez Mark ZUCKERBERG et aussi chez Apple et Google dont la plateforme ou l’OS de smartphone n’est plus l’observatoire privilégié des comportements transverses des internautes pour 650 Millions d’internautes. Le succès de WeChat pourrait inciter d’autres acteurs à occidentaliser le concept pour nous.

Quel est cette déception, cette insatisfaction dans l’expérience utilisateur (“crack in the UX” en langage Silicon Valley) aussi énorme pour que les chinois se ruent sur cette appli ?  Il est tellement énorme pour nous aussi que nous ne le voyons pas. Pensez à vos difficultés de communication avec vos proches… Question (frustrée): “tu n’as pas lu mon message ?” Réponse: ”tu me l’as envoyé où? Par SMS, sur Facebook, WhatsApp 1 à 9, Téléphone, Email, Instagram, Twitter, Facetime, Skype, Hangout, Messenger …. et la liste est longue”. En Chine, c’est simple, je regarde sur WeChat!

Mais pour que WeChat arrive en France, il faut que quelqu’un se lance, et crée cet écosystème. Qui pourrait jouer ce rôle de Tiers de confiance ?

 

Histoire de WeChat :

 

WeChat est une application de messagerie instantanée lancée en 2011 par le groupe Tencent (Valo de 167 G$) qui était à l’origine une simple copie de What’sApp pour le marché chinois. WeChat s’est rapidement imposé en Chine grâce à l’ajout de fonctionnalités telles que la possibilité de créer des groupes de discussion, poster sur un mur (Facebook), entrer en contact avec les personnes situées autour de vous, passer des appels audio ou vidéos (Skype / Facetime), échanger sa carte de visite (LinkedIn), partager sa localisation géographique en temps réel, envoyer des images animées (.gif) et même participer à des séances de jeux dont les chinois sont friands (70% des WeChat user jouent tous les jours sur leur smartphone; Tencent est le leader dans ce domaine jeux pour Smartphone).

Le déclic pour l’adoption : les Enveloppes Rouges sur WeChat

En Juin 2013, WeChat introduit un système de paiement par téléphone par QR code et en Janvier 2014, une nouvelle fonctionnalité permettant d’envoyer et recevoir les fameuses enveloppes rouges que l’on s’échange au moment du nouvel an chinois et qui contiennent un peu ou pas mal d’argent selon mon niveau d’affection et/ou mon désir d’impressionner.

Les enveloppes rouges sont une tradition en Chine, principalement distribuées  lors du nouvel an Chinois ou de cérémonies telles que les mariages.

En permettant à ses utilisateurs de s’envoyer des enveloppes rouges au moment du nouvel an Chinois 2014, juste après qu’ils aient entré simplement leurs coordonnées bancaires, WeChat a pu récolter des centaines de millions d’utilisateurs… devenant de-facto un des rares acteurs du one-click shopping. Cette année, à l’occasion de l’entrée dans l’année du Singe, sur la seule journée du Lundi 8 Février 2016, plus de 8 milliards d’enveloppes rouges digitales ont été échangées[1] !

C’est en faisant preuve d’une forte connaissance de la culture des habitants de son marché que WeChat,  intégrant la spécificité culturelle, et doté d’une excellente ergonomie pour le paiement, Tencent a pu ainsi transformer son application de messagerie en une plateforme commerciale.

 

Monétisation : Évolution de la Messagerie vers une plateforme qui commence par le paiement…

Aujourd’hui, WeChat n’est plus simplement une application de messagerie. Il est dorénavant possible en Chine d’utiliser WeChat et son « portefeuille » (ou Wallet) pour effectuer des transactions financières… et c’est là que se trouve le business model et la synergie avec le groupe Tencent, principal concurrent d’AliBaba.

A l’introduction de cette nouvelle fonctionnalité, les utilisateurs ayant reçus des enveloppes rouges ont eu la bonne surprise de voir que les sommes qu’ils avaient reçues pouvait être utilisées pour régler leurs achats d’abord au sein de l’écosystème Tencent, puis, le succès venant, avec un nombre de partenaire toujours plus grand comme McDonald. McDonald ne voulait pas se faire désintermédier par une copie Tencent de leur offre et a préféré accepter de payer une commission sur les paiements. Ainsi aujourd’hui, toujours sous WeChat, il est dorénavant possible en Chine d’acheter un billet de train ou d’avion, un ticket de cinéma, de gérer ses placements financiers, de commander et  de régler un taxi ou un VTC,  de prendre rendez-vous chez le docteur,  de régler ses factures d’eau, de gaz et d’électricité, etc. L'État, qui est souvent le récipiendaire de ces règlements de factures de services publics, voit WeChat d’un très bon œil.

Fin 2015, WeChat a élargi encore davantage son service en permettant à ses utilisateurs de payer leurs dépenses chez les commerçants via l’application. En un click, l’utilisateur va générer automatiquement une page lui permettant de payer ou de recevoir de l’argent. Sur cette page, un code barre ainsi qu’un QR Code unique vont apparaître. Le commerçant n’a plus qu’à scanner le téléphone depuis son terminal compatible WeChat et le montant sera automatiquement débité du compte de l’utilisateur pour être crédité sur sa caisse. Le montant sera débité au choix de l’utilisateur, soit depuis son compte WeChat, soit depuis l’une des cartes bancaires qu’il aura pré-enregistrées. Rendant ainsi toutes technologies de RFID ou NFC obsolète. Aujourd’hui 300 000 stores acceptent WeChat paiement.

Depuis Février 2016, WeChat permet de payer à l’étranger et utilise comme vecteur les touristes chinois qui vont désormais réclamer de régler leurs dépenses en utilisant WeChat[2].

 

L’évolution de la plateforme vers un portail

Afin d’augmenter son trafic, sa visibilité et de permettre de compléter son offre avec des services que le groupe ne souhaite pas internaliser, WeChat a introduit la notion de « Compte Officiel ». Il peut s’agir de celui d’une marque,  d’une association ou d’un individu qui s’enregistre pour créer un portail externe, rattaché et accessible uniquement via l’application.

Il s’agit en quelque sorte d’une application dans l’application, ou d’une site internet dans l’application.
De cette manière, via la compte officiel de la société McDonald, l’utilisateur peut être informer des dernières campagnes marketing, des dernières promotions et évènements. Et il peut également commander son menu, le régler et attendre patiemment 30 minutes avant de se faire livrer à domicile.
Les possibilités sont infinies !Aujourd’hui, sur cette application de “messaging” il y a 67000 applications diverses et variées principalement pour acheter (83% achètent par Wechat).

 

Ainsi un touriste arrivant à Pékin, après avoir télécharger l’appli et rentrer son numéro de carte Visa, pourra faire TOUS les paiements de son séjour, du plus petit au plus grand par WeChat, … et de plus vis à vis de ses contacts chinois, paraîtra comme parfaitement à la page…. comme les 100 Millions de WeChat user qui ne sont pas chinois.

Le Mobile est Roi, la plateforme est Reine !

En centralisant l’ensemble des besoins des utilisateurs dans la vie de tous les jours, WeChat est devenue plus qu’une application incontournable : elle est devenue LA plateforme de laquelle vous ne sortez plus. Elle vient répondre à une peine universelle dont nous souffrons tous sur nos Smartphone où il y a trop de possibilités de contacts et de messages en tous genres.
La valeur ajoutée que WeChat apporte dans la vie de tous les jours est sans comparaison et permet tout à la fois de rester connecté et d’échanger, aussi bien avec ses contacts personnels que professionnels. C’est un outil qui permet de gagner en productivité, efficacité. Vous passerez simplement d’une dépendance Apple, Android ou Facebook à une dépendance WeChat mais avec une meilleure expérience utilisateur.

Voilà pourquoi cette application doit empêcher Mark Zuckerberg de dormir la nuit. Car au-delà du marché Chinois, un entrepreneur venant de la bordure, pourrait adapter le concept pour nos mentalités. Qui pourrait être ce tiers de confiance ? Il faudrait que comme Tencent, il ait déjà constitué un écosystème de services à fournir : Ventes privée, Casino, un Telco, Rockett International, une Banque (qui a déjà toutes les données cartes de ses clients) ? 

Le mode d’emploi est facile, faites à la chinoise: copiez et adaptez. Partez de votre base de service, trouvez l’équivalent de l’enveloppe rouge » pour récolter 250 Millions de Cartes ou de comptes bancaires, puis ajoutez des services. 

Bonne chance et vite que le meilleur gagne car mon « crack in the UX » est gros… où sinon cela risque d’être Tencent qui lance le WeChat Européen à coups d’acquisitions (un distributeur, un AlloCiné, un LaFourchette etc...). .. qui a déjà pris comme égérie les footballeurs Messi et Aymar pour se faire connaître en dehors d’Asie!

Homeric de Sarthe - Ambassadeur Chine et Startup.



[1]https://www.techinasia.com/chinese-new-year-wechat-red-envelopes-2016

[2]https://www.techinasia.com/wechat-pay-global-search-chinese-tourist-dollars?from=groupmessage&isappinstalled=0

Récemment
YSEOP : un des finalistes du Challenge Hacktion InnoChercheL’intelligence artificielle pour le CRM. Yseop automatise les tâches administratives des commerciaux ! POURQUOI LE CHALLENGE " Parce qu’Innocherche...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Pourquoi et comment devenir ambassadeur ?Innocherche met en place un projet digital avec Social Dynamite* pour diffuser notre synthèse de veille innovation...Lire la suite
TT Management du futur : Manager sans Managers ?0- RappelsLe think-tank « Management du futur » se penche sur les changements en cours...Lire la suite
Qui sera le WeChat français?Avant de répondre à cette première question, il est important d’expliquer ce qu’est le phénomène...Lire la suite