Actualités réseau Innocherche
25 juin 2015

Think Tank E-Santé, Restitution Collège Entreprises, 9 Juin 2015

Le Qualcomm Tricorder Xprize : Quels seront les impacts de ces nouvelles technologies pour votre entreprise et sur votre vie quotidienne ?

Voici le compte-rendu de la restitution du Think Tank E-Santé à la restitution Collège Entreprise du 9 juin au Cercle Suédois

L’industrie de la santé, et notamment les grandes pharma ont vécu une première révolution avec la biotechnologie. De nouvelles thérapies constituées à partir de cellules du vivant permettent de soigner des maladies jusqu’à présent incurables.  Aujourd’hui, les nouvelles technologies commencent à changer les pratiques médicales : le patient devient de plus en plus acteur de sa santé et ses relations avec les professionnels de santé évoluent. La télémédecine est appelée à se développer pour améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies chroniques.

Aux USA, les 10 entreprises finalistes du concours XPrizeTricordervont être présentées. Cette compétition entre maintenant dans sa dernière phase avant l’attribution du QualcommXPrizeTricorder lors d’une cérémonie qui aura lieu en janvier 2016.  

 

Quels seront les impacts de ces nouvelles technologies pour votre entreprise et sur votre vie quotidienne ?

 

 

Quels points communs existent entre l’opération Lindbergh, le vaisseau spatial de Virgin qui a atteint la stratosphère en 2013  et le concours XprizeTricorder ? Ces 3 exploits ont reçu un prix ! La dotation totale sera de 10 millions $. Les 3 gagnants du QualcommXprizeTricorder recevront respectivement 7 millions$ pour le 1er, 2 millions$ pour le 2è et 1 million$ pour le 3ème.

 

 

Les entreprises en compétition doivent développer un dispositif médical permettant de mesurer 5 paramètres vitaux des patients (pression artérielle, rythme cardiaque, oxymétrie de pouls,  fréquence respiratoire, température) en temps réel en dehors d’un établissement médical afin de diagnostiquer 16 maladies dont 13 requises (hépatite A, diabète, anémie, fibrillation auriculaire, apnée du sommeil, otite, etc…) et 3 optionnelles à choisir parmi les allergènes, l’hypertension, l’ostéoporose, …. Ces données seront transmises par une combinaison de capteurs sans fil, de technologies d’imagerie et des appareils portables et non-invasifs pour réaliser les analyses de laboratoire. L’innovation doit apporter une expérience probante aux citoyensdemandeurs qui leur permettront d’évaluer et de gérer leur état de santé, indépendamment du corps médical.

 

 

 

Voici une présentation des 10 finalistes :

  • Aezon (USA) : système constitué d’une puce mesurant les microfluides et les changements de couleurs de bandelettes-tests, d’un dispositif portable pour mesurer les signes vitaux et d’une appli pour smartphone comme interface.
  • Zensor (Irlande) : des capteurs collés sur le corps permettent de faire un ECG, de mesurer la fréquence respiratoire, le rythme cardiaque, la température et les mouvements du patient transmis par wifi. L’objectif est de diagnostiquer les arythmies cardiaques. Un module complémentaire analyse le sang et les urines.
  • Scanadu : (UK) : le dispositif est placé sur le front pour mesurer et enregistre la traçabilité des paramètres vitaux qui sont communiqués aux professionnels de santé.
  • SCANurse(UK) : mesure des paramètres vitaux sans prise de sang
  • Danvantri (Inde) : mesure quotidienne faite  le matin des paramètres vitaux et de la glycémie par le patient pour la prévention du diabète et des pathologies cardiovasculaires
  • DynamicalBiomarkers Group (Taiwan) : mesure des paramètres vitaux par des capteurs envoyés à une plateforme via le smartphone. Les patients recevront un diagnostic de leur pathologie
  • DMI (USA) : prélèvement d’une goutte de sang dans une micro cupule insérée dans un boitier de la taille d’une boite d’allumettes pour l’analyse d’ADN et de biomolécules. Les résultats sont présentés sous forme de graphiques sur un écran.
  • Clouddx (Canada) : capteurs autour de la poitrine pour mesurer les paramètres vitaux à distance.
  • MesiSiplifying Diagnostics (Slovénie) : le patient utilise une appli pour répondre à des questions, un bracelet pour mesurer les paramètres vitaux et un dispositif à positionner dans l’oreille reliés à son smartphone pour diagnostiquer une otite, la cause de douleurs ou d’une migraine, etc…
  • Final Frontier MedicalDevices (USA) permet au patient de mesurer les paramètres vitaux comme s’il était dans un service d’urgence hospitalier. Il donne un diagnostic au patient.

 

Il est important de noter que certains dispositifs seront commercialisés au prix de 199 $ (Clouddx et Scanadu) et même de 182 $ (Danvantri) seulement !

 

 

Nous voyons maintenant de nouveaux entrants dans le marché de la santé : les GAFA. Les investissements de Google ont été fortement médiatisés récemment avec :

  • La 1ère utilisation des Google Glass par le Dr Ph Collin, chirurgien au CH de Rennes qui a pu opérer l’épaule d’une patiente et enseigner à distance en même temps la technique opératoire à un collègue japonais, voir des informations du dossier médical sur l’écran sans rien toucher, et donc sans rupture de stérilité.
  • Les lentilles développées avec Alcon, filiale de Novartis, permettront de mesurer le taux de glucose dans les larmes et de communiquer ces données au médecin traitant via le smartphone du patient tout en apportant une correction visuelle sur mesure
  • Le bracelet attire à l’aide d’un aimant des particules nanoscopiques (2 000 fois plus petites qu’une cellule sanguine) qui se sont fixées sur des cellules cancéreuses pour les détecter par luminescence. Ces nanoparticules sont ingérées à l’aide d’un comprimé, et circuleront dans le sang pour mesurer les changements biochimiques annonciateurs d’une tumeur (mais aussi d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral).
  • La Fondation AutismSpeaks pourra utiliser la plateforme de Google pour gérer une bibliothèque de données sur les génomes des patients autistes et de leurs familles. L’objectif est de mieux comprendre cette pathologie et de faire évoluer les traitements.
  • Les bracelets pour étudier les facteurs favorisant des poussées de la sclérose en plaque et l’évolution de cette maladie chez les patients.

 

 

Des alliances inédites sont conclues avec l’industrie pharmaceutique et la medtech : Sanofi a signé un accord avec IBM Watson pour accélérer la productivité de sa recherche par l’exploitation de cette gigantesque database. Pfizer s’est alliée avec Google pour savoir quels patients seront les plus répondants à leurs médicaments à l’aide du big data. Ethicon (Johnson et Johnson) développe un robot chirurgical avec le géant de MountainView. Google s’est engagé dans une compétition contre Amazon pour stocker nos ADN dans le cloud. Enfin,Qualcomm est le sponsor du XPrizeTricorder afin de financer le développement de nouvelles technologies mobiles innovantes pour faire progresser la santé et le diagnostic de pathologies.

 

 

Quels seront les impacts pour vous, citoyens ? Vous aurez tous les « outils » à votre disposition 24/24 et 7/7 pour faire les 1ers diagnostics. Ainsi, vous serez rassurés ou vous ferez appel à votre médecin si son intervention est indispensable pour vous soigner. Ce sera bien évidemment un moyen extraordinaire pour pallier les déserts médicaux.

 

Enfin la Loi de Moore continuera à s’appliquer pour les capteurs, l’intelligence artificielle et « l’infinitecomputing ». Toutes ces innovations seront reliées à l’orthèse intellectuelle qui constituera l’unité centrale, permettant ainsi de réduire le coût des objets connectés entre 50 centimes et 2 €. Ces nouvelles technologies mettront « un pavé dans la mare » de secteurs très traditionnels avec les puces qui pourront analyser les micro-fluides : détection de fuites dans les sites industriels, détection de maladies qui toucheront les récoltes ou évaluation de la fraîcheur d’ingrédients utilisés dans la cuisine, etc… L’imagination sera sans limite !

 

 Avec Arlette Petitjean, Ambassadrice Innocherche pour le Think-Tank E-santé

 

 

Récemment
YSEOP : un des finalistes du Challenge Hacktion InnoChercheL’intelligence artificielle pour le CRM. Yseop automatise les tâches administratives des commerciaux ! POURQUOI LE CHALLENGE " Parce qu’Innocherche...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
TT Management du futur : Manager sans Managers ?0- RappelsLe think-tank « Management du futur » se penche sur les changements en cours...Lire la suite
Qui sera le WeChat français?Avant de répondre à cette première question, il est important d’expliquer ce qu’est le phénomène...Lire la suite
Libération de l'entrepriseAujourd’hui, 80% de nos organisations, publiques et privées, sont basées sur un modèle hiérarchique fort. ...Lire la suite